L'adoration des bergers,
Peinture de Matthias Stom (1600-1650),
Peint dans le deuxième quart du XVIIe siècle,
Huile sur toile
Palazzo Madama, Turin

 

L'adoration des bergers,
Peinture de Matthias Stom (1600-1650),
Peint dans le deuxième quart du XVIIe siècle,
Huile sur toile
Palazzo Madama, Turin

 

Évangile du 25 décembre 2021

Le Verbe s'est fait chair et a vécu parmi nous.

Jean 1:1-18

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Il était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été créées par elle, et sans elle, rien n'a été créé. Ce qui a été créé en lui, c'est la vie, et la vie est la lumière de tous les hommes.

La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas vaincue. Il y avait un homme envoyé par Dieu, qui s'appelait Jean. Il est venu comme témoin pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous croient par lui. Il n'était pas lui-même la lumière, mais il est venu rendre témoignage à la lumière. La vraie lumière, celle qui éclaire tout le monde, venait dans le monde. Elle était dans le monde, et le monde a été créé par elle, mais le monde ne l'a pas connue. Il est venu vers les siens, et les siens ne l'ont pas accepté.

Mais à tous ceux qui l'ont reçu, qui ont cru en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, eux qui sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. Et le Verbe s'est fait chair et a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire du fils unique d'un père, pleine de grâce et de vérité. (Jean lui rendit témoignage et s'écria : "C'est celui dont j'ai dit : "Celui qui vient après moi me précède, parce qu'il m'a précédé"). De sa plénitude, nous avons tous reçu, grâce sur grâce.

La loi a en effet été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. Personne n'a jamais vu Dieu. C'est Dieu le Fils unique, qui est proche du cœur du Père, qui l'a fait connaître.

Réflexion sur la peinture

Notre lecture de l'Évangile d'aujourd'hui est la puissante ouverture de l'Évangile de Saint Jean. Le Verbe s'est fait chair et a habité parmi nous ! Cette seule phrase a suscité des siècles de discussions et des bibliothèques d'écrits et de livres. Jean dépeint ainsi une vision cosmique de Jésus : Il a existé avant le temps et l'espace. Il est le Verbe, la source de la Vie, le commencement et la fin... et pourtant, l'image que nous avons aujourd'hui de Jésus dans nos crèches contraste avec une telle vision. L'enfant Jésus, vulnérable, est si facile à aimer lorsque nous le voyons couché dans le foin. Il est si adorable et aimable. Et pourtant, il est le même Jésus qui existait avant le temps et l'espace. Lorsque nous regardons la crèche dans nos églises aujourd'hui, et le doux petit garçon qui nous a été envoyé comme une lumière dans notre monde, nous voulons simplement murmurer et chanter "Viens, adorons-le".

Un tableau qui peut nous aider dans notre chant d'adoration est ce tableau de Matthias Stom. Stom a voyagé des Pays-Bas jusqu'en Italie où il a travaillé dans différents endroits, bénéficiant du patronage d'institutions religieuses ainsi que d'aristocrates. Dans ce tableau de la tradition caravagesque, nous voyons le petit Enfant Jésus éclatant de lumière et tendant déjà les bras vers les personnes qui l'entourent. La Vierge veille avec une tendresse affectueuse, tenant délicatement la couverture blanche. Nous voyons Saint Joseph derrière elle, à l'arrière-plan.  

Une petite parenthèse : dans le passé, l'artiste était généralement appelé Stomer. On pense aujourd'hui que son véritable nom était Stom. C'est également le nom qu'il utilisait comme signature. Il a été suggéré auparavant que son nom "Stom", qui signifie "muet" en néerlandais, avait été donné à l'artiste comme un surnom en supposant qu'il souffrait de ce handicap. Cependant, il n'existe aucune preuve de cette thèse et nous pensons désormais que Stom était son véritable nom. 

Je vous souhaite à tous un Noël plein de grâce et de paix !

Partager cette lecture de l'Évangile

Avez-vous aimé cette lecture de l'Évangile et cette réflexion artistique ?

Participez à la discussion sur cette œuvre d'art et la lecture de l'Évangile.

S'abonner à
Notifier de
0 Commentaires
Feedbacks de Inline
Voir tous les commentaires

Lectures en rapport avec Jean 1, 1-18

29 septembre 2020

Jean 1:47-51

Fête des archanges Michel, Gabriel et ...

24 août 2022

Jean 1:45-51

Fête de la Saint Barthélemy

3 janvier 2022

Jean 1:29-34

"Regarde : c'est l'agneau de Dieu.

2 janvier 2021

Jean 1:19-28

Qui êtes-vous ?

Rejoignez notre communauté

En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

Rejoignez plus de 40 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion artistique.

Skip to content