Peinture blanche,
Peinture de Robert Rauschenberg (1925-2008),
Peint en 1951
Peinture d'intérieur au latex appliquée au rouleau et au pinceau sur toile, deux panneaux
Musée d'art moderne, New York

Peinture blanche,
Peinture de Robert Rauschenberg (1925-2008),
Peint en 1951
Peinture d'intérieur au latex appliquée au rouleau et au pinceau sur toile, deux panneaux
Musée d'art moderne, New York

Évangile du 14 novembre 2023

Vous n'êtes que des serviteurs

Luc 17:7-10

Jésus dit à ses disciples : Lequel d'entre vous, ayant un serviteur qui laboure ou qui garde des moutons, lui dirait au retour des champs : "Viens et prends ton repas immédiatement" ? Ne dirait-il pas plutôt : "Prépare mon repas, mets-toi en ordre et attends-moi pendant que je mange et que je bois. Tu pourras manger et boire toi-même ensuite" ? Doit-il être reconnaissant au serviteur d'avoir fait ce qu'on lui a dit ? Il en va de même pour vous : lorsque vous avez fait tout ce qu'on vous a dit de faire, dites : " [ ?Nous ne sommes que des serviteurs : nous n'avons fait que notre devoir.."'

Réflexion sur le tableau

La lecture de l'Évangile d'aujourd'hui apporte une énorme dose de réalisme. Jésus nous dit que nous ne sommes que des "serviteurs". Cela semble plutôt dur de nous dire cela, mais qu'est-ce que cela signifie réellement ? Il ne s'agit pas seulement d'être soumis à un maître ou à un patron. Non, "serviteur" signifie que nous avons des limites. Nous avons des limites parce que nous ne pouvons pas agir sans notre maître : limites à nos capacités, limites à nos réalisations, limites à nos talents, limites à notre générosité... parce que nous sommes humains. Ce n'est que lorsque nous comprenons que nous sommes limités et que nous cherchons à dépasser ces limites que nous pouvons trouver Dieu. C'est ce qui, en fin de compte, nous apporte la liberté : l'acceptation de nos limites et l'épanouissement en leur sein.

Cette lecture n'a donc rien à voir avec la volonté de Jésus de nous asservir : il n'essaie pas de nous remettre à notre place. C'est un appel direct à l'humilité. C'est une invitation à prendre conscience de nos limites. En fait, nous devrions chérir ces limites. C'est à cause de ces limites que nous voulons chercher et rechercher ce qui est au-delà de ces limites... et c'est ainsi que nous trouvons Dieu.

Les artistes, dans leur quête incessante d'expression créative, se situent à l'intersection d'une imagination sans limites et des limitations inhérentes à la condition humaine. Le paradoxe de leur existence réside dans leur quête incessante pour transcender les frontières tout en reconnaissant les limites inéluctables de leur existence. Les artistes sont des tisseurs de rêves, qui évoquent des mondes, des émotions et des idées au-delà du tangible et de l'ordinaire, tout en étant attachés à la terre par le support même de leur art.

Dans le domaine de la peinture, la toile restreint l'étendue de leur vision ; dans celui de la sculpture, les dimensions de la pierre ou de l'argile limitent leurs ambitions. Les écrivains sont liés par les limites du langage, une structure finie pour une gamme infinie de pensées. Les musiciens s'efforcent de maîtriser les notes d'un spectre auditif. Le corps de l'acteur devient à la fois son instrument et sa cage.

Aujourd'hui, nous nous contentons donc de regarder une toile blanche. Les limites de la toile sont visibles et tangibles. C'est ainsi que je vois certaines œuvres d'art minimal créées dans les années 1950 et 1960, en particulier celles de Robert Rauschenberg. Notre œuvre, créée en 1951, présente deux toiles blanches, peintes avec un rouleau de peinture domestique au latex blanc.

Partager cette lecture de l'Évangile

Avez-vous aimé cette lecture de l'Évangile et cette réflexion artistique ?

Participez à la discussion sur cette œuvre d'art et la lecture de l'Évangile.

Subscribe
Notify of
67 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jamie Cardinal
Membre
Jamie Cardinal
il y a 7 mois

Je suis une fan d'Agnes Martin, connue pour son style minimaliste et son expressionnisme abstrait......mais je ne suis pas une fan de la "peinture blanche" de Robert Rauschenberg ....Je ne sais pas......go figure ! LOL

J'ai deux commentaires sur ce travail :
1) Si je devais créer un "tableau" montrant à quoi nous ressemblons après avoir reçu le sacrement de la réconciliation, ce pourrait être celui-ci......propre, pur et simple. Je l'opposerais à ce à quoi nous ressemblons en tant que pécheurs........un faiseur de magie a griffonné dessus.

2) Cela me rappelle une scène d'un grand film, "Marooned" (1969) avec Richard Crenna, James Franciscus et Gene Hackman.

Quelques dialogues du film :

Clayton Stone : Hey Buzz, tu te souviens de ce psychologue à Brooks ? Celui qui avait une feuille blanche ?
Buzz Lloyd : Je ne me souviens pas.
Clayton Stone : Bien sûr, vous vous en souvenez. Il a brandi une feuille blanche et a dit : "Que voyez-vous ?"
Buzz Lloyd : Je ne me souviens pas.
Jim Pruett : Qu'avez-vous vu ?
Clayton Stone : Qui est moi ? J'ai vu une feuille blanche.
Jim Pruett : Pas d'imagination.
Clayton Stone : Non, non ! Dévotion à la vérité.
Jim Pruett : Pourquoi ne pas prendre ce doctorat et le pousser.

Buzz Lloyd : [après que Stone lui a demandé ce qu'il a vu lorsqu'un psychologue lui a tendu une feuille blanche lors de son conseil d'acceptation des astronautes] J'ai vu un champ recouvert de neige. Et en dessous, il y avait de l'avoine nouvelle. Puis la neige a fondu et le champ est devenu vert. Mais le psychologue m'a dit que je me trompais, que ce n'était qu'une feuille blanche.
Clayton Stone : Il t'a quand même emmené ?
Buzz Lloyd : Oui, je pense qu'ils ont fait une erreur.
Clayton Stone : Non, non, ils ne font pas d'erreurs.
Buzz Lloyd : C'est vrai, j'avais oublié. Ils ne font pas d'erreurs, n'est-ce pas ?
(tout l'équipage commence à rire de l'ironie de la situation)

J'ai joint la scène sur youtube, si quelqu'un veut la regarder.

Jamie Cardinal
Membre
Jamie Cardinal
il y a 7 mois
Répondre à  Jamie Cardinal
Zeffi
Membre
Zeffi
il y a 7 mois

Chers amis de l'AC, permettez-moi de partager avec vous la bonne blague de notre Seigneur à mes dépens (je ne suis pas le plus humble de ses serviteurs !). Je rattrapais mon retard sur les commentaires d'aujourd'hui et je buvais la dernière tasse de thé à genoux. La tasse a glissé, est tombée, et j'ai passé les quinze minutes suivantes à genoux à nettoyer le tapis, à essuyer mes chaussures, etc. 😀😀😀 🙏

Et, à genoux, je l'ai remercié de ne pas avoir cassé la tasse !

Last edited 7 months ago by Zeffi
Elvira
Membre
Elvira
il y a 7 mois
Répondre à  Zeffi

¡Pobre Zeffi ! Ten cuidado 🙂 .

spaceforgrace
Membre
spaceforgrace
il y a 7 mois
Répondre à  Zeffi

J'ai souri ce soir Zeffi- merci !

Patricia O'Brien
Membre
Patricia O'Brien
il y a 7 mois

Nous sommes appelés à servir, mais lorsque nous dirons enfin que nous n'avons fait que notre devoir, je suis sûr que notre Seigneur nous répondra encore : "C'est bien, bon et fidèle serviteur"

Elvira
Membre
Elvira
il y a 7 mois
Répondre à  Patricia O'Brien

Así será

Anthony
Membre
Anthony
il y a 7 mois
Répondre à  Patricia O'Brien

Oui. C'est lorsque nous faisons moins que notre devoir que nous devrons nous expliquer . 😇

Fulgentius B
Membre
Fulgentius B
il y a 7 mois

Un grand merci aux membres qui ont prié dimanche pour un problème insoluble : il y a eu une légère amélioration ! Merci beaucoup.
Les commentaires du Père Pa trick sur la peinture d'aujourd'hui sont particulièrement brillants - comme TS Eliot l'a dit à propos du langage - les œuvres se fissurent et se fatiguent sous le poids - certaines choses défient une communication claire - comme les mystères de la foi catholique.
Toute entreprise artistique est limitée par le support et par notre compréhension humaine.

Patricia O'Brien
Membre
Patricia O'Brien
il y a 7 mois
Répondre à  Fulgentius B

Je suis très heureux de savoir que Fulgentius. Je continue à prier pour que la situation s'améliore encore.

Michael De Robertis
Membre
Michael De Robertis
il y a 7 mois

La garde-robe de l'empereur est aujourd'hui quelque peu dépouillée.

Elvira
Membre
Elvira
il y a 7 mois
Répondre à  Michael De Robertis

😂

Lectures en rapport avec Luc 17:7-10

7 novembre 2022

Luc 17:1-6

Si ton frère fait quelque chose de mal, réprimande-le.

13 novembre 2023

Luc 17:1-6

Si ton frère fait quelque chose de mal, réprimande-le.

12 novembre 2019

Luc 17:7-10

Nous ne sommes que des serviteurs

15 novembre 2019

Luc 17:26-37

Comme à l'époque de Noé

Rejoignez notre communauté

En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

Rejoignez les 70 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion sur l'art.

Aller au contenu principal