Siméon et Anna louent l'enfant Jésus, 
Peinture de Arent de Gelder (1645-1727),
Peint vers 1700,
Huile sur toile
© Mauritshuis, La Haye, Pays-Bas

Siméon et Anna louent l'enfant Jésus, 
Peinture de Arent de Gelder (1645-1727),
Peint vers 1700,
Huile sur toile
© Mauritshuis, La Haye, Pays-Bas

Évangile du 30 décembre 2019

Il y avait une prophétesse, Anna

Luc 2:36-40

Il y avait une prophétesse, Anna la fille de Phanuel, de la tribu d'Asher. Elle était bien avancée en âge. Sa jeunesse terminée, elle avait été mariée pendant sept ans avant de devenir veuve. Elle avait maintenant quatre-vingt-quatre ans et ne quittait jamais le Temple, servant Dieu nuit et jour par le jeûne et la prière. Elle passa juste à ce moment-là et se mit à louer Dieu ; elle parla de l'enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.

Après avoir fait tout ce que la loi du Seigneur exigeait, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth. Pendant ce temps, l'enfant grandissait, il était rempli de sagesse, et la faveur de Dieu était avec lui.

Réflexion sur la peinture

La lecture de l'Évangile de Luc d'aujourd'hui dit queentre-temps, l'enfant a grandi jusqu'à la maturité, et il a été rempli de sagesse"... Cette phrase résume 90% de la vie de Jésus ! Jésus a passé trente de ses trente-trois années sur terre à mener une vie ordinaire à Nazareth. Ces "années cachées" ont été cruciales pour le ministère de Jésus, car c'est au cours de ces années que sa mission a mûri et qu'il s'est préparé au jour où il a commencé à répandre activement la Parole de Dieu. Ces trente années que Jésus a passées avec ses parents à Nazareth nous révèlent la valeur de notre vie quotidienne ordinaire.

Mais c'est Anna, la prophétesse, qui a le dernier mot dans le récit de la nativité que Luc nous a transmis. Elle souligne l'importance de la naissance de Jésus-Christ, qui allait changer le monde à jamais. Elle a un besoin brûlant de parler aux autres du salut qui transforme la vie et qui est offert par le Christ. Elle est prophète, et elle peut voir ce qui va arriver, tout en tenant Jésus dans ses bras. La tendresse de son étreinte, embrassant le salut...

Notre tableau représente Siméon et Anna. Le Saint-Esprit a dit au pieux Siméon qu'il ne mourrait pas avant d'avoir vu le Messie. Lorsque Marie et Joseph amènent leur enfant au temple, l'Esprit Saint y a conduit Siméon également. En voyant l'enfant, Siméon a immédiatement reconnu en lui le Rédempteur. Anna, la prophétesse, vivait pratiquement dans le temple et on la voit ici se joindre à Siméon pour louer l'enfant. Le peintre Arendt de Gelder était un élève de Rembrandt, et son influence est clairement visible.

Partager cette lecture de l'Évangile

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur email

**Vous devez être connecté pour laisser des commentaires.

Lectures en rapport avec Luc 2:36-40

2 février 2022

Luc 2:22-40

Les parents de Jésus l'ont emmené à Jérusalem pour...

2 février 2021

Luc 2:22-40

Fête de la Présentation du Seigneur

30 décembre 2020

Luc 2:36-40

Il y avait une prophétesse, Anna

29 juin 2019

Luc 2 : 41-51

Jésus trouvé dans le Temple

Rejoignez notre communauté

En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

Rejoignez plus de 40 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion artistique.

>
Skip to content