La lutte entre le carnaval et le carême, 
Peinture de Pieter Breughel l'Ancien (1525-1569),
Huile sur panneau,
Exécuté en 1559,
© Kunsthistorisches Museum, Vienne

La lutte entre le carnaval et le carême, 
Peinture de Pieter Breughel l'Ancien (1525-1569),
Huile sur panneau,
Exécuté en 1559,
© Kunsthistorisches Museum, Vienne

Évangile du 23 novembre 2019

Des scribes ont alors pris la parole. "Bien dit, Maître

Luc 20:27-40

Des sadducéens - ceux qui disent qu'il n'y a pas de résurrection - s'approchèrent de Jésus et lui posèrent cette question : " Maître, nous tenons de Moïse, par écrit, que si le frère marié d'un homme meurt sans enfant, cet homme doit épouser la veuve afin d'élever des enfants pour son frère ". Eh bien, il y avait sept frères. Le premier, ayant épousé une femme, mourut sans enfant. Le deuxième, puis le troisième épousèrent la veuve. Et pareil pour les sept, ils moururent sans laisser d'enfants. Enfin, la femme elle-même est morte. Or, à la résurrection, auquel d'entre eux sera-t-elle femme puisqu'elle avait été mariée à tous les sept ?".

Jésus répondit : " Les enfants de ce monde prennent femme et mari, mais ceux qui sont jugés dignes d'une place dans l'autre monde et dans la résurrection des morts ne se marient pas, car ils ne peuvent plus mourir, car ils sont pareils aux anges, et étant enfants de la résurrection, ils sont fils de Dieu ". Et Moïse lui-même implique que les morts ressuscitent, dans le passage sur le buisson où il appelle le Seigneur le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. Or, il est le Dieu, non pas des morts, mais des vivants ; car pour lui, tous les hommes sont en fait vivants'.

Quelques scribes ont alors pris la parole. "Bien dit, Maître", ont-ils dit. - parce qu'ils n'oseraient pas lui poser d'autres questions.

Réflexion sur la peinture

Une lecture plutôt difficile aujourd'hui, mais concentrons-nous sur la toute dernière phrase. Nous apprenons que les scribes ont fait l'éloge de Jésus et qu'ils étaient d'accord avec ce qu'il venait de leur dire. Parfois, en lisant les évangiles, ou même dans notre vie quotidienne, nous avons tendance à généraliser sur la façon dont nous considérons certains groupes de personnes : "tous les politiciens sont..." ; "les scribes sont..." ; "les jeunes d'aujourd'hui..." etc... Mais Luc nous montre ici, simplement en ayant ajouté cette phrase à ce passage, que la réalité est plus subtile et complexe et que nous ne devrions pas être trop rapides à juger.

Lorsque Luc parle des Scribes, cela m'incite à ce que nous tous, laïcs et religieux, ne perdions pas notre temps et notre énergie dans des débats non essentiels qui ne contribuent ni à la diffusion de la Parole de Dieu ni à la résolution de problèmes concrets auxquels les gens sont confrontés au quotidien. Les querelles internes, que ce soit au sein d'une paroisse ou d'une église plus large, risquent réellement de nous distraire de nos véritables devoirs et de notre mission chrétienne. Pour moi, Luc dit que si les Scribes/nous faisons un travail important en discutant de petits détails de l'Écriture, de la liturgie ou de la vie de l'Église, nous ne devons jamais perdre de vue l'image plus large de l'amour que nous devons porter à l'Église et ne pas créer de divisions inutiles.

Ce merveilleux tableau de Breughel illustre les divisions internes d'un village, La lutte entre le carnaval et le carême peinte en 1559. Elle montre deux attitudes contrastées face à la vie, avec à gauche un pub pour se divertir (beaucoup de bière !) et à droite une église, pour le culte (des enfants innocents et bien élevés devant). Au milieu, nous voyons le rapprochement et l'affrontement des deux camps. Malgré les batailles et les vols qu'ils ont, ils sont toujours un village, une communauté... une Église !

Partager cette lecture de l'Évangile

Avez-vous aimé cette lecture de l'Évangile et cette réflexion artistique ?

Participez à la discussion sur cette œuvre d'art et la lecture de l'Évangile.

Subscribe
Notify of
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Lectures en rapport avec Luc 20:27-40

19 novembre 2022

Luc 20:27-40

Certains Sadducéens lui ont posé cette question

6 novembre 2022

Luc 20:27-40

Certains scribes ont alors pris la parole. "Bien dit, Maître"...

20 novembre 2021

Luc 20:27-40

Les Sadducéens - ceux qui disent qu'il n'y a pas de ...

1er janvier 2023

Luc 2:16-21

Les bergers ont trouvé Marie et Joseph, et le ba...

Rejoignez notre communauté

En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

Rejoignez plus de 40 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion artistique.

Aller au contenu principal