Le sacramentaire de Berthold,
Weingarten, Allemagne,
Exécuté en 1215-1217,
Acheté par J.P. Morgan, 1926
© The Morgan Library & Museum, New York

Le sacramentaire de Berthold,
Weingarten, Allemagne,
Exécuté en 1215-1217,
Acheté par J.P. Morgan, 1926
© The Morgan Library & Museum, New York

Évangile du 1er décembre 2023

Mes mots ne passeront jamais

Luc 21:29-33

Jésus dit à ses disciples une parabole : "Pensez au figuier et à tous les arbres. Dès que vous les voyez bourgeonner, vous savez que l'été est proche. Il en est de même pour vous lorsque vous voyez ces choses se produire : sachez que le royaume de Dieu est proche. Je vous le dis solennellement, avant que cette génération ne disparaisse, tout aura eu lieu. Le ciel et la terre passeront, mais mes mots ne passeront jamais.'

Réflexion sur la couverture du sacramentaire

Hier, nous avons examiné une page de manuscrit enluminée provenant d'un manuscrit médiéval. sacramentaire. Aujourd'hui, nous examinons la couverture d'un autre sacramentaire. Un sacramentaire est un livre liturgique utilisé par le prêtre et le clergé pendant la célébration de la messe. Il s'agit d'une compilation de prières, de chants et d'instructions spécifiques à la célébration des sacrements, en particulier de l'Eucharistie. Le terme "sacramentaire" est dérivé du mot latin "sacramentariumIl est différent d'un missel, car il est associé à l'administration des sacrements. Il est différent du missel. Le missel est un livre liturgique plus complet qui comprend non seulement les parties de la messe destinées au prêtre (qui se trouvent dans le sacramentaire), mais aussi les textes pour les réponses et la participation de la congrégation. Il contient l'ordre complet de la messe, y compris l'ordinaire (parties immuables) et le propre (parties variables en fonction du calendrier liturgique).

Notre lecture de l'Évangile d'aujourd'hui se termine par les mots de Jésus : "...mes mots ne passeront jamais'. C'est tout à fait vrai. Les paroles vivifiantes de Jésus sont gravées à jamais dans les écritures sacrées. Chaque fois que nous ouvrons notre Bible, nous y trouvons le trésor de la Parole de Dieu.

Ce trésor de la Parole trouvait souvent une expression artistique lorsque d'habiles artisans créaient de véritables trésors de couvertures et de reliures pour contenir la Parole de Dieu : un trésor extérieur pour abriter le trésor de la Parole. L'œuvre d'art que nous examinons aujourd'hui est ornée de perles, de diamants, de saphirs, d'émeraudes et de métaux précieux. Ce type de couverture est appelé à juste titre "reliure de trésor". Des métallurgistes qualifiés étaient employés pour estamper des motifs en argent et en or et pour sertir des pierres précieuses afin de créer ces œuvres d'art à l'aspect somptueux.

L'exemple que nous examinons, le sacramentaire de Berthold, porte le nom de Berthold, l'abbé de Weingarten de 1200 à 1232, qui l'a commandé. Il s'agit de l'un des manuscrits allemands les plus luxueux et d'un monument majeur de l'art roman. Bien que le manuscrit ait été connu sous le nom de Missel de Berthold, il s'agit en fait d'un sacramentaire. Le livre a conservé sa reliure originale en métal estampé et en pierres précieuses, qui comprend des représentations des saints patrons de l'abbaye (Martin et Oswald) et de l'abbé Berthold lui-même.

Peu de manuscrits aux reliures précieuses ont traversé les siècles. Beaucoup de reliures et de couvertures ont disparu... mais la parole de Jésus, elle, ne passera jamais....

Partager cette lecture de l'Évangile

Avez-vous aimé cette lecture de l'Évangile et cette réflexion artistique ?

Participez à la discussion sur cette œuvre d'art et la lecture de l'Évangile.

Subscribe
Notify of
45 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jamie Cardinal
Membre
Jamie Cardinal
il y a 7 mois

Quel beau sacramentaire.......'œuvre d'art si belle et si chère.

btw est aujourd'hui la fête de Saint Charles de Foucauld, un homme extraordinaire qui a vécu parmi les Touaregs dans le Sahara en Algérie.
Happy Feast Day to St. Charles! :)

Nadeen Lester
Membre
Nadeen Lester
il y a 7 mois

En tant que créature bien-aimée, je fais ce que je peux pour m'approcher de lui. Si, comme Marie, je suis assise à ses pieds, écoutant et m'interrogeant, Jésus m'assure que j'ai choisi "la meilleure part, celle qui ne m'est pas enlevée". Luc 10:42

Chazbo M
Membre
Chazbo M
il y a 7 mois
Répondre à  Nadeen Lester

En effet, Nadeen ! Ne serait-ce pas merveilleux d'avoir pu s'asseoir là comme Mary ?

Will Howard
Membre
Will Howard
il y a 7 mois

Ahhhh le "fil" sur la "2ème page" ... dans le dos de Dieu pour ainsi dire (grin)

Beaucoup de merveilleux commentaires : "Magnifications ... humilité et virginité ..., St Charles ... Angles ... l'établissement de l'Eglise ... l'avènement du royaume "

Je me suis surpris à grossir le motif central de la "Mère et de l'Enfant bénis à jamais", d'où part la croix ornée de joyaux qui s'étend jusqu'aux bords du sacramentaire. Et je me retrouve à plisser les yeux pour prendre du recul par rapport au relief martelé et aux pierres précieuses et m'émerveiller de l'impression voulue par l'artisan.

Comme nos mots, qui arrêtent
le prétexte scriptural et liturgique,
le "Verbe vivant/Logos
admettre ce qui prend...
dans le rôle d'Elvira offre-
Les yeux de la foi .
... Pour que notre cœur puisse s'élever
dans le Royaume,
percer le temporel et le tangible
pour considérer l'intangible et l'éternel.
Ce Quelque part, la pierre précieuse polie dont on parle trop bien :
de rares trouvailles cachées parsemées dans la terre et l'humus,
dans l'humble fugacité de ce monde,
que lorsqu'ils sont travaillés par l'artisanat et le caprice,
éblouir l'œil et élever l'esprit
pour nous faire sortir de notre lieu commun et nous permettre d'être attentifs,
au-delà des débuts du laiton fondu et bruni,
un feu qui "passe le ciel et la terre sous nos yeux",
et offre des spectacles intemporels :
des saints et de la gloire des anges
la louange de la solennité de Dieu
toujours si proche et si humble
Mère et enfant pour l'éternité.

Chazbo M
Membre
Chazbo M
il y a 7 mois
Répondre à  Will Howard

Poésie ! Connaissez-vous le bienheureux John Bradburne Father ? Si vous avez le temps, googlez-le 😇

Will Howard
Membre
Will Howard
il y a 7 mois
Répondre à  Chazbo M

Merci Chazbo ... un peu trop brutal pour utiliser le mot en P ; je l'appelle vers... Mais merci. Je viens d'aller voir Bl Bradburne. Une belle vie. Ahhhh à l'époque des vrais poètes et aventuriers (grin).

Niobe Hunter
Membre
Niobe Hunter
il y a 7 mois

J'ai donc calculé (avant de lire le commentaire utile) que nous avons la Vierge, quatre évangélistes, deux archanges et S. Oswald et S. Martin. Mais qui sont les deux figures féminines situées directement au-dessus des saints patrons ? Après avoir beaucoup agrandi et louché, il semble qu'il s'agisse de personnifications des vertus : l'humilité et la virginité ; elles sont donc peut-être là pour faire contrepoint à la richesse de l'ornement et à l'apparence éventuellement autoréférentielle du donateur.

J'aime l'art roman et ses énigmes logiques. Les déclarations de foi ont quelque chose de très direct.

Elvira
Membre
Elvira
il y a 7 mois
Répondre à  Niobe Hunter

Et ci-dessous, à côté de saint Marc, l'abbé Berthold et à côté de saint Luc, saint Nicolas.

Wouter Delaere
Membre
Wouter Delaere
il y a 7 mois

Vandaag ook de heilige Charles de Foucauld. Dans le contexte international actuel, il est très important que l'on puisse s'appuyer sur lui...

Jeanne M
Membre
Jeanne M
il y a 7 mois

J'aime bien, Janey. Bon repos !

Elvira
Membre
Elvira
il y a 7 mois

Sur la couverture du sacramentaire, il me semble voir, en haut, deux anges et, en bas, deux évangélistes : Marc, le lion, et Luc, le taureau.

Thimas@
Membre
Thimas@
il y a 7 mois

C'est sur ce point que les athées et les chrétiens sont d'accord. La vérité existe !

Chazbo M
Membre
Chazbo M
il y a 7 mois
Répondre à  Thimas@

La recherche se poursuit...... !

spaceforgrace
Membre
spaceforgrace
il y a 7 mois

Je peux lire quelques noms sur les bords de cette chose joyeuse et magnifique. Certains sont plus clairs que d'autres, mais je suis heureuse que Saint Oswald soit là, ainsi que Saint Michel ! C'est une chose vraiment précieuse, même si la Madone semble avoir perdu une main !

... tout aura eu lieu". Jésus fait-il ici référence à sa mort et à sa résurrection ? À la fondation de l'Église ? C'est ainsi que je le lis. Il est suivi de ces paroles réconfortantes, selon lesquelles le ciel et la terre passent, mais pas la Parole elle-même. C'est impressionnant !

Nous pensons en savoir beaucoup, mais nos connaissances sont minuscules.

Je vais y réfléchir aujourd'hui, mais comme le dit Graham ci-dessous, je n'ai rien à ajouter.

Graham B.
Membre
Graham B.
il y a 7 mois
Répondre à  spaceforgrace

🌅

Elvira
Membre
Elvira
il y a 7 mois

Comme le figuier nous annonce l'arrivée de l'été ou l'amandier le printemps, les discours de Jésus que nous avons médités les jours précédents : la souffrance de l'humanité, la persécution des chrétiens, la destruction du Temple et sa substitution par le Christ ressuscité, annoncent la venue du Royaume de Dieu. Un Royaume qui vient et qui vient dans chaque génération humaine, également dans la nôtre si nous avons les yeux de la foi ouverts pour le voir. Sursum corda !
Ayons confiance : "Ses paroles ne passeront pas".

Dernière modification il y a 7 mois par Elvira

Lectures en rapport avec Luc 21:29-33

26 novembre 2021

Luc 21:29-33

Dès que vous voyez un arbre bourgeonner, vous savez que...

2 décembre 2023

Luc 21:34-36

Débauche, ivresse et soucis de la vie

24 novembre 2021

Luc 21:12-19

Votre endurance vous fera gagner vos vies

28 novembre 2021

Luc 21:25-28, 34-36

Premier dimanche de l'Avent

Rejoignez notre communauté

En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

Rejoignez les 70 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion sur l'art.

Aller au contenu principal