Wanderer above the Sea of Fog,
Peinture de Caspar David Friedrich (1774-1840),
peint en 1818,
huile sur toile
© Hamburger Kunsthalle, Hambourg

Wanderer above the Sea of Fog,
Peinture de Caspar David Friedrich (1774-1840),
peint en 1818,
huile sur toile
© Hamburger Kunsthalle, Hambourg

Évangile du 16 avril 2022

Samedi saint

Luc 24 : 1-12

Le premier jour de la semaine, aux premières lueurs de l'aube, elles se rendirent au tombeau avec les aromates qu'elles avaient préparés. Elles constatèrent que la pierre avait été roulée devant le tombeau, mais en entrant elles découvrirent que le corps du Seigneur Jésus n'y était pas. Alors qu'elles étaient là, ne sachant que penser, deux hommes aux vêtements brillants apparurent soudain à leurs côtés. Terrifiées, les femmes baissèrent les yeux. Mais les deux hommes leur dirent : "Pourquoi chercher parmi les morts celui qui est vivant ? Il n'est pas ici, il est ressuscité. Vous vous souvenez de ce qu'il vous a dit quand il était encore en Galilée : que le Fils de l'homme devait être livré au pouvoir des hommes pécheurs, être crucifié et ressusciter le troisième jour ? Et ils se souvinrent de ses paroles.

Lorsque les femmes revinrent du tombeau, elles racontèrent tout cela aux Onze et à tous les autres. Ces femmes étaient Marie de Magdala, Jeanne et Marie, mère de Jacques. Les autres femmes qui étaient avec elles le racontèrent aussi aux apôtres, mais leur histoire leur parut une pure absurdité, et ils ne les crurent pas.

Pierre, lui, est allé en courant au tombeau. Il s'est penché et a vu les bandelettes, mais rien d'autre ; il est ensuite rentré chez lui, stupéfait de ce qui s'était passé.

Réflexion sur le tableau

Après les quatorze stations de la croix de ces deux dernières semaines, nous arrivons au samedi saint, un jour de calme, de repos, de contemplation et de réflexion personnelle.

C'est exactement ce que fait l'homme représenté dans notre tableau : il réfléchit. Il regarde, depuis une position élevée, une épaisse mer de brouillard dans un paysage montagneux. Notre peintre, Caspar David Friedrich, saisit magnifiquement la place minuscule de l'humanité dans la nature, mais nous avons pourtant le sentiment réel que quelque chose est sur le point de se produire : le brouillard va se lever, le soleil va briller et la lumière va toucher les vallées.

Ce soir, lors de la veillée pascale, le brouillard se lèvera et la lumière viendra dans les ténèbres. Le Christ se lèvera !

Il est intéressant de noter que Friedrich a choisi de peindre ce paysage verticalement au lieu du format horizontal "normal". La position verticale de la toile correspond à la verticalité de la figure dans le tableau, et donne au spectateur le sentiment que quelque chose d'autre est à l'œuvre ici qu'un simple paysage : la figure vit une expérience spirituelle en contemplant la beauté de la nature et notre rôle dans celle-ci.

Mais entre maintenant et ce soir... dans le calme, nous attendons la résurrection.

Partager cette lecture de l'Évangile

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur email

**Vous devez être connecté pour laisser des commentaires.

  • Marie O'Neill dit :

    Patrick, je vous remercie beaucoup pour vos merveilleuses réflexions sur le chemin de croix. Elles ont grandement enrichi ma prière ces dernières semaines.

  • Patricia O'Brien dit :

    Je pense que Patrick nous a déjà montré cette peinture... J'aime bien.

  • Charles Marriott dit :

    Un tableau merveilleusement immobile, contemplatif, réfléchi, philosophique, romantique (je pense à d'autres adjectifs !). Ce type de peinture peut nous être très bénéfique et nous permettre de nous déconnecter un instant et de penser aux grandes vérités de notre existence.

  • Lectures relatives à Luc 24, 1-12

    16 avril 2020

    Luc 24:35-48

    Vous êtes les témoins de cette

    15 avril 2020

    Luc 24:13-35

    Ils l'ont reconnu à la fraction du pain

    26 avril 2020

    Luc 24:13-35

    Deux disciples sur le chemin d'Emmaüs

    18 avril 2021

    Luc 24:35-48

    Touchez-moi et voyez par vous-mêmes

    Rejoignez notre communauté

    En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

    La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

    CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

    Rejoignez plus de 40 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion artistique.

    >
    Skip to content