Enfants jouant aux cartes,
Peinture de Antonio Ermolao Paoletti (1834-1912),
Peint vers 1893,
Huile sur toile
Dorotheum Vienne, 21 avril 2016, vendu pour 5 600 €.

Enfants jouant aux cartes,
Peinture de Antonio Ermolao Paoletti (1834-1912),
Peint vers 1893,
Huile sur toile
Dorotheum Vienne, 21 avril 2016, vendu pour 5 600 €.

Évangile du 10 décembre 2021

C'est comme si les enfants criaient entre eux sur la place du marché.

Matthieu 11:16-19

Jésus a parlé aux foules : "Quelle description puis-je trouver pour cette génération ? C'est comme si les enfants criaient entre eux sur la place du marché.:

"Nous avons joué les tuyaux pour vous,

et tu ne voulais pas danser ;

nous avons chanté des chants funèbres,

et vous ne seriez pas des pleureuses."

Car Jean est venu, sans manger ni boire, et l'on dit : "Il est possédé." Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : "Regardez, un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs." Pourtant, ses actes ont donné raison à la sagesse.

Réflexion sur la peinture

Notre tableau de la fin du XIXe siècle, peint par l'artiste vénitien Antonio Paoletti, représente deux garçons jouant aux cartes. Cette scène charmante comporte également une certaine tristesse. Les garçons sont manifestement pauvres, peut-être même sans abri. Un bol vide se trouve près de nous, le spectateur, et nous demande presque de le remplir. Une pantoufle perdue appartient peut-être à un troisième garçon qui n'est pas représenté ? Les deux garçons s'engagent à jouer l'un avec l'autre et à s'amuser, mais les enfants dont parle Jésus dans l'Évangile d'aujourd'hui sont impossibles à satisfaire. Ils sont gâtés. On jouait de la musique pour eux, mais ils ne voulaient ni chanter ni danser. Que la musique soit joyeuse ou triste, ils ne veulent pas participer et se tiennent obstinément à l'écart, refusant de participer à ce qui se passe sur la place du marché.

En est-il de même pour nous ? Nous entendons la parole de saint Jean Baptiste et son message, mais ne voulons-nous pas y participer et nous en réjouir ? Peut-être les gens trouvent-ils la prédication de saint Jean et de Jésus trop difficile à supporter, et préfèrent-ils ne pas s'y engager et ne pas se laisser interpeller ? Mais cette lecture concerne aussi chacun de nous : y a-t-il un domaine de ma vie dans lequel je n'aime pas être mis au défi par Jésus ? Est-ce que je participe à certaines choses, mais pas à tout ce à quoi notre foi chrétienne nous appelle ?

En ce temps de l'Avent, nous nous préparons à la venue de la Bonne Nouvelle... alors quand Jésus naîtra dans deux semaines, cette Bonne Nouvelle trouvera-t-elle un écho dans nos cœurs et accueillerons-nous le royaume de Dieu avec un cœur d'enfant ?

Partager cette lecture de l'Évangile

Avez-vous aimé cette lecture de l'Évangile et cette réflexion artistique ?

Participez à la discussion sur cette œuvre d'art et la lecture de l'Évangile.

S'abonner à
Notifier de
0 Commentaires
Feedbacks de Inline
Voir tous les commentaires

Lectures en rapport avec Matthieu 11:16-19

18 juillet 2019

Matthieu 11 : 28-30

Portez mon joug et apprenez de moi

29 avril 2022

Matthieu 11:25-30

Fête de Sainte Catherine de Sienne

14 juillet 2022

Matthieu 11:28-30

Portez mon joug et apprenez de moi

5 juillet 2020

Matthieu 11:25-30

Cacher et révéler

Rejoignez notre communauté

En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

Rejoignez plus de 40 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion artistique.

Skip to content