Un sacrifice païen,
Peint par Benvenuto Tisi, appelé Garofalo (1481-1559),
Peint en 1526
Huile sur toile
© The National Gallery, Londres

Un sacrifice païen,
Peint par Benvenuto Tisi, appelé Garofalo (1481-1559),
Peint en 1526
Huile sur toile
© The National Gallery, Londres

Évangile du 15 juillet 2022

Ce que je veux, c'est la pitié, pas le sacrifice

Matthieu 12:1-8

Un jour de sabbat, Jésus s'est promené dans les champs de maïs. Ses disciples avaient faim et se mirent à cueillir des épis de maïs et à les manger. Les pharisiens s'en aperçurent et lui dirent : "Regarde, tes disciples font ce qui est interdit le jour du sabbat". Mais il leur dit : "N'avez-vous pas lu ce que David faisait quand lui et ses disciples avaient faim, comment il entrait dans la maison de Dieu et comment ils mangeaient les pains d'offrande que ni lui ni ses disciples n'avaient le droit de manger, mais qui étaient réservés aux prêtres ? Ou encore, n'avez-vous pas lu dans la Loi que, le jour du sabbat, les prêtres du Temple violent le sabbat sans en être blâmés ? Voilà, je vous le dis, quelque chose de plus grand que le Temple. Et si vous aviez compris le sens de ces mots : Ce que je veux, c'est la pitié, pas le sacrificevous n'auriez pas condamné l'irréprochable. Car le Fils de l'homme est maître du sabbat.

Réflexion sur le tableau

Les paroles de Jésus à la fin de l'évangile de ce jour sont claires : " Ce que je veux, c'est la miséricorde, pas le sacrifice ". Il s'agit d'une citation d'Osée 6,6 (Dieu veut la miséricorde, non le sacrifice). Elle ne nous dit pas seulement que Dieu veut que nous aimions les gens plus qu'il ne veut que nous observions la sainteté rituelle. Elle nous dit en termes clairs que le désir le plus profond de Dieu, son plus grand souhait, est que les gens viennent à lui et fassent l'expérience de son amour. Dieu est un Dieu de miséricorde. Il ne veut pas la perfection, mais il veut que nous fassions de notre mieux. Nous échouerons, nous trébucherons et nous tomberons, mais dans ces moments-là, nous ferons l'expérience de son abondant pardon.

Les sacrifices décrits par Jésus, dont il ne veut pas, sont les sacrifices décrits dans notre peinture : des sacrifices païens et superstitieux. Dans notre tableau de Garofalo datant de 1526, nous voyons un homme semi-nu verser du vin rouge d'une amphore sur la tête d'une chèvre sur un autel. Une jeune femme à gauche porte une torche renversée, tandis qu'une vieille femme porte en équilibre sur sa tête un panier de poires, de pommes et de raisins.

Cependant, les sacrifices sont une partie importante de notre foi. Mais Dieu veut qu'il s'agisse de bons sacrifices, et non de simples offrandes extérieures, païennes. Ce n'est que par un sacrifice intérieur approprié que nous pouvons devenir dignes de vivre dans la présence de Dieu. Pour gagner quelque chose dans la vie, nous devons toujours sacrifier quelque chose d'autre. Pour chauffer votre maison, vous devez sacrifier le gaz ; pour vous marier, vous sacrifiez votre vie de célibataire ; pour mener une vie saine, vous devez sacrifier la consommation de chips et de chocolats, etc... Il en va de même pour entrer dans la vie éternelle, nous devons sacrifier de nombreux plaisirs tentants sur terre ou sacrifier du temps à ceux qui sont moins bien lotis que nous. Pour gagner, il faut se sacrifier ! ...

Partager cette lecture de l'Évangile

Avez-vous aimé cette lecture de l'Évangile et cette réflexion artistique ?

Participez à la discussion sur cette œuvre d'art et la lecture de l'Évangile.

S'abonner à
Notifier de
4 Commentaires
Feedbacks de Inline
Voir tous les commentaires
Patricia O'Brien
Membre
Patricia O'Brien(@marispiper)
il y a 4 mois

Les paroles du Christ ne font qu'entériner (à mon sens) la futilité de nos seules observances lorsqu'il s'agit de la foi. Nous nous sentons extrêmement coupables de manquer la messe, ce qui est censé être un péché mortel, mais nous ne pensons pas à admettre que nous avons parlé à quelqu'un pendant des années après une dispute !

Patricia O'Brien
Membre
Patricia O'Brien(@marispiper)
il y a 4 mois
Répondre à  Patricia O'Brien

Désolé 'ne pas parler à quelqu'un'.

Oi Lian Kon
Membre
Oi Lian Kon(@kairos712)
il y a 4 mois

Moi aussi, j'ai besoin de la miséricorde. Seigneur, aide-moi à être un canal de ta miséricorde pour les autres.

Charles Marriott
Membre
Charles Marriott(@chazbo)
il y a 4 mois

Le déni de soi n'est pas largement pratiqué aujourd'hui.

Lectures en rapport avec Matthieu 12:1-8

19 juillet 2021

Matthieu 12:38-42

Nous aimerions voir un signe de votre part

19 juillet 2019

Matthieu 12 : 1-8

Ce que je veux, c'est la pitié, pas le sacrifice

17 juillet 2021

Matthieu 12:14-21

C'était pour accomplir la prophétie d'Isaïe.

20 juillet 2019

Matthieu 12, 14-21

Les Pharisiens sont sortis et ont commencé à comploter contre...

Rejoignez notre communauté

En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

Rejoignez plus de 40 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion artistique.

Skip to content