Les femmes saintes au tombeau du Christde La Passion du Christ, planche 20,
Gravure par Grégoire Huret (1606-1670),
Exécuté en 1664,
Gravure sur papier
© Metropolitan Museum, New York

Les femmes saintes au tombeau du Christde La Passion du Christ, planche 20,
Gravure par Grégoire Huret (1606-1670),
Exécuté en 1664,
Gravure sur papier
© Metropolitan Museum, New York

Évangile du 18 avril 2022

Remplies de crainte et d'une grande joie, les femmes ont rencontré Jésus.

Matthieu 28 : 8-15

Remplies de crainte et d'une grande joie, les femmes s'éloigna rapidement du tombeau et courut le dire aux disciples.

Et là, venant à leur rencontre, se trouvait Jésus. Il leur dit : "Je vous salue". Les femmes s'approchèrent de lui et, se jetant à terre devant lui, lui serrèrent les pieds. Alors Jésus leur dit : " N'ayez pas peur ; allez dire à mes frères qu'ils doivent partir pour la Galilée ; c'est là qu'ils me verront.

Pendant qu'ils étaient en route, quelques gardes se rendirent à la ville pour raconter aux grands prêtres tout ce qui s'était passé. Ceux-ci se réunirent avec les anciens et, après avoir discuté, remirent aux soldats une somme d'argent considérable, accompagnée de ces instructions : "Voici ce que vous devez dire : "Ses disciples sont venus pendant la nuit et l'ont enlevé pendant que nous dormions". Et si le gouverneur venait à entendre parler de cela, nous nous engageons à lui arranger les choses nous-mêmes et à veiller à ce que vous n'ayez pas d'ennuis. Les soldats prirent l'argent et exécutèrent leurs instructions, et jusqu'à ce jour, c'est l'histoire que l'on raconte chez les Juifs.

Réflexion sur la gravure

Aujourd'hui, un jour après Pâques, c'est une bonne journée pour réfléchir à nos propres réactions et pensées à l'événement de la Résurrection que nous avons célébré hier. Quel est l'impact de Pâques sur nous ? Nous avons rencontré Jésus ressuscité hier. Il en est de même pour les femmes de notre lecture de l'Évangile d'aujourd'hui. Les femmes décrites par Matthieu sont les toutes premières personnes à voir le Seigneur après sa résurrection, et les premiers mots que Jésus leur adresse sont cruciaux : " N'ayez pas peur ". Pourquoi leur a-t-il dit cela ?

La lecture transmet un mélange d'émotions très inhabituel : les femmes étaient ravies et suivaient avec crainte (voir le début de notre lecture de l'Évangile), et pourtant Jésus les a vues comme étant remplies de peur. Ne sommes-nous pas trop souvent confrontés à ces émotions dans notre vie de foi ? Nous sommes amoureux de Dieu, mais nous avons peur de parler de lui. Nous voulons servir Jésus, mais nous nous retenons de le servir pleinement. Nous aimons aller à l'église le dimanche, mais nous privatisons notre foi le reste de la semaine. Nous sommes pleins de joie, mais craintifs.

Ce mélange d'émotions est magnifiquement rendu par notre gravure de Grégoire Huret de 1664. Nous voyons le Christ ressuscité rencontrer les femmes. L'une d'entre elles tient un pot à parfum, une autre est perplexe, une autre est ravie, une autre encore a peur. Au premier plan, nous voyons la femme qui " s'approcha de lui et, se jetant à terre devant lui, lui serra les pieds ". À l'arrière-plan, nous voyons la scène où les femmes ont découvert le tombeau vide, entourées de soldats endormis. Au loin, à gauche, contre les rayons du soleil, nous voyons Pierre et Jean courir vers le tombeau.

Les femmes, remplies de joie et de crainte, sont maintenant envoyées dans le monde pour témoigner des événements et répandre la nouvelle : le Seigneur est ressuscité !

Partager cette lecture de l'Évangile

Avez-vous aimé cette lecture de l'Évangile et cette réflexion artistique ?

Participez à la discussion sur cette œuvre d'art et la lecture de l'Évangile.

S'abonner à
Notifier de
2 Commentaires
Feedbacks de Inline
Voir tous les commentaires
Michael Trudeau
Membre
Michael Trudeau(@michaeltrudeau)
il y a 4 mois

Il est intéressant de noter que Jésus a envoyé un message à ses disciples par l'intermédiaire des femmes : " Allez en Galilée. " Mais il semble que les disciples aient eu trop peur pour quitter leur cachette dans la chambre haute. Jésus a dû venir et gérer leur peur à lui aussi.
Heureusement pour nous tous, il est très difficile de se cacher de Jésus.

Janet Williams
Membre
Janet Williams(@c0nd0n)
il y a 4 mois

Tu as raison, Patrick, nous avons ces émotions contradictoires à propos de notre foi. De la peur à la joie, on aime l'église mais on hésite à la partager. Je me demande pourquoi, c'est culturel. Je me souviens qu'on m'a dit quand j'étais très jeune, juste après la guerre, quand le pays était encore traumatisé, que je devais être quelqu'un de très bien parce que j'allais à l'église. Bien sûr, c'est loin d'être le cas, mais ce souvenir a eu un effet sur la façon dont je me présente et sur ma foi en public, même toutes ces années plus tard.

Lectures en rapport avec Matthieu 28, 8-15

13 avril 2020

Matthieu 28:8-15

Les saintes femmes au tombeau

21 mai 2020

Matthieu 28:16-20

L'Ascension de notre Seigneur

30 mai 2021

Matthieu 28:16-20

Solennité de la Très Sainte Trinité

5 avril 2021

Matthieu 28:8-15

Les soldats ont pris l'argent et ont exécuté le...

Rejoignez notre communauté

En plus de recevoir notre lecture quotidienne de l'Évangile et notre réflexion sur l'art, l'inscription à un abonnement gratuit vous permet de.. : 

La mission de Christian Art est de proposer chaque jour une lecture de l'Évangile associée à une œuvre d'art correspondante et à une courte réflexion. Notre objectif est d'aider les gens à se rapprocher de Dieu grâce à l'association magnifique de l'art et de la foi chrétienne.

CONNECTEZ-VOUS AVEC NOUS

Rejoignez plus de 40 000 personnes qui reçoivent chaque jour notre lecture de l'Évangile et notre réflexion artistique.

Skip to content